Différents handicaps

Handicap est un mot très large. Il en existe plusieurs types : les lésions de naissance (trisomies, encéphalites, Infirmité Motrice Cérébrale …), les lésions post traumatiques (paraplégies, tétraplégies …) et les lésions neurologiques acquises comme la sclérose en plaques.

Un accompagnement multidisciplinaire est souvent organisé autour de l’enfant ou de l’adulte atteint d’un handicap. En fonction de celui-ci, les patients sont suivis régulièrement par des médecins, kinésithérapeutes, psychomotriciens, psychologues, psychiatres, rééducateurs, orthophonistes … etc …

Alors pourquoi pas un ostéopathe ?

Rappelons que l’ostéopathie est une discipline manuelle qui vise à aider le corps à retrouver son harmonie en lui rendant de la mobilité.

L’ostéopathe ne peut évidemment pas enlever l’handicap mais elle permet d’améliorer la qualité de vie des patients, d’apporter un mieux être physique et mental, de donner les meilleures conditions possibles au développement de l’organisme.
L’ostéopathe a pour but de soigner les conséquences du handicap, de limiter les séquelles et de garder une mobilité des structures pour une action positive sur les fonctions.

N’oublions pas : “La structure gouverne la fonction.” A.T. STILL

Le handicap dans le monde du travail

Voici quelques exemples :

  • J’ai travaillé chez “Quelque Chose en Plus“, une association accueillant des I.M.C. ‘Infirmité Motrice Cérébrale). La plupart de ces enfants ne marchent pas et ont des problèmes de constipation. Mon travail a été de redonner de la mobilité au niveau du cadre colique pour les aider dans leur digestion au quotidien.
  • Pour les patients atteints de la Trisomie, l’ostéopathie leur permet d’être plus vif, plus éveillés, plus heureux de vivre (extrait du livre de Pierre Tricot Ce qui marche en ostéopathie“).
  • Les personnes en fauteuil roulant vont utiliser d’autant plus les membres supérieures (épaule, bras, avant bras, main, buste …) que le reste du corps. Mon travail est de soigner et de préserver leur capacité physique pour qu’ils continuent à se déplacer.
Prix d’interprétation Masculine à Cannes : Pascal Duquenne

L‘ostéopathe doit travailler en complément d’une équipe médicale et paramédicale car, ensemble nous pouvons aider les handicapés à une meilleure qualité de vie.