Les coliques du nourrisson et l’ostéopathie

Par Diane

Les symptômes ? Dans la liste des problèmes de santé du nourrisson, les coliques arrivent en deuxième place après les régurgitations. Les coliques se présentent chez 10 % à 40 % des bébés (1) et elles se manifestent selon…

L’importance du système immunitaire

Par Diane

Le rôle du système immunitaire est essentiel pour l’organisme du sportif, en essayant de préserver l’intégrité de l’organisme, son équilibre interne, dans le but de maintenir leur qualité de vie, mais également pour le maintien…

Crampes, qui êtes vous ?

Par Diane

Les crampes correspondent à des contractions musculaires involontaires généralement douloureuses, soudaines et sur un laps de temps assez court (plusieurs secondes à quelques minutes). Cela survient très souvent au niveau des ischios jambiers, des mollets, de la…

Le sport, un médicament contre le cancer

Par Diane

Une activité physique adaptée et régulière permet de limiter les rechutes de 40 % et d’améliorer la survie de 40 % . Faire du sport, c’est bon pour la santé. Le message est clair. Faire du sport quand on…

Ostéopathie : une aide en cas de troubles digestifs

Par Diane

Constipation, reflux, syndrome de l’intestin irritable… Vous souffrez de troubles digestifs et vous avez l’impression d’avoir tout essayé : avez-vous pensé à l’ostéopathie ? Cela ne tombe pas sous le sens, et pourtant, l’ostéopathie peut…

Attention : 8 idées reçues sur le cholestérol

Par Diane

1/ L’origine principale du cholestérol est dans les aliments! Non, pas totalement, car le corps trouve cet approvisionnement pour un quart dans l’alimentation (exogène), et fait fabriquer par le foie les trois quarts restants (part endogène).…

Ah le chocolat :-) :-) :-)

Par Diane

Que ce soit les fêtes de Pâques ou de fin d’année, de nombreux sportifs pourraient être tentés de céder à la tentation du chocolat. Mais contrairement aux idées reçues, cet aliment, selon la manière dont…

Bouger pour sa santé !!!

Par Diane

Si le mot bouger vous donne des frissons d’horreur, dites-vous qu’il ne s’agit pas de faire tous les jours du sport de haut niveau mais de sortir d’une espèce de léthargie douce qui vous enfonce…